ASSOCIATION ABBE PHOTO

Var : Le berger et ses moutons au Rocher de Roquebrune

Var : Le berger et ses moutons au Rocher de Roquebrune

Mais qui se trouve sur la photo de couverture du livre « Roquebrune en images » ? L’auteur André Abbe connaissait bien le berger. Ils étaient amis. André nous raconte l’histoire du berger…

Le berger

Elie Michel, dit “Lilou”, était né au Touyet (04), un village d’ éleveurs.

Dans les années 40, adolescent, il avait été placé par son père dans une famille de Brovès (83) où il avait souffert de la faim. Cette période l’avait profondément affecté.

A Roquebrune, devenu adulte, il travaillait pour son cousin Clément dont il gardait le troupeau. Il possédait lui- même quelques brebis qui portaient sa “marque” en forme de coeur sur l’échine lors du départ en transhumance.

Il suffisait de discuter quelques minutes avec lui pour s’apercevoir qu’il était doué d’une intelligence vive. Nous parlions ensemble selon les jours provençal ou français.

Je l’avais revu pour la dernière fois dans la maison de retraite d’Entrevaux (04), peu avant sa mort. Le hasard avait voulu qu’à ce moment là le curé d’Entrevaux était venu célébrer la messe et nous y avions assisté ensemble.

 

 Les moutons de Roquebrune

La plupart de nos moutons sont des brebis issues de races à viande. Les revenus des éleveurs proviennent de la vente des agneaux. La vente de la laine ne rapporte plus rien aujourd’hui. Elle sert à payer le tondeur.

Quelques béliers assurent la reproduction. Les naissances ont lieu en octobre ou en mars (des agneaux appelés tardons). En hiver, les troupeaux sortent de la bergerie sur le coup de midi et vont brouter, gardés par leur berger, jusqu’au crépuscule.

De plus en plus souvent, les nouveaux bergers ne prennent plus la peine de garder et enferment leurs moutons dans des parcs électrifiés grâce à des batteries de voiture. Je vous dispense de mon commentaire sur ce sujet.

 

Le Rocher de Roquebrune

Le Rocher de Roquebrune… se trouve en partie sur la commune du Muy mais le sommet des 3 Croix est Roquebrunois ! Il porte de nos jours des croix dues au sculpteur provençal mondialement connu Bernar (mèfi, pas de D final) Venet.

Le Rocher, c’est une ligne de crêtes, vue de l’Est, qui dessine le corps d’une femme allongée à la longue chevelure.

Le Rocher, c’ était le repère du regretté frère Antoine qui vécut des décennies dans sa grotte ou plutôt ses grottes car il disposait d’une annexe. Un successeur vient de s’y installer.Tous les Roquebrunois sont attachés à leur Rocher mais bien peu sont allés à son sommet.

Leave a comment

Articles liés

Réponses