Qui est André Abbe : biographie du photographe et journaliste

Qui est andré abbe

Biography of photographer and journalist

André Abbe est né dans la Maison Abbe le jour de la Libération de Roquebrune sur Argens le 17 août 1944. André est un journaliste et photographe français. Son travail est en français et en occitan (provençal).

Autodidacte, passionné par la langue d’ Oc et la culture de la Provence, il a travaillé pour France Télévisions, Radio France, la presse écrite (Agri 7, Clair Foyer, L’Agriculteur Provençal…) et dans le cadre de conférences données en provençal ou en français. Aujourd’hui retraité, il continue à publier textes et photos pour l’association Passadoc, avec l’aide de son fils François.

Daniel Bizien tells the story of his friend, photographer and journalist André Abbe.

Mais d’où vient cette curiosité intellectuelle quasiment sans limite d’André Abbe ? Peut-être parce qu’il vint au monde à Roquebrune/Argens lors du Débarquement en Provence en août 1944. Tandis qu’il s’apprêtait à prendre son premier élan, le médecin du village rechignait à venir l’assister tandis que retentissait alentour le fracas des premiers obus. C’est sûrement de ces instants-là que date la détermination d’André d’aller toujours de l’avant vaille que vaille.

Issu d’une famille d’agriculteurs, il bifurqua à l’âge adulte du sillon tout tracé. C’était à l’époque où l’on pouvait encore aller quasiment jusqu’en Extrême-Orient ou traverser le Sahara jusqu’au Mali ou au Niger avec des voitures aléatoirement bricolées. Depuis, ses voyages n’ont jamais cessé. Ses pérégrinations à travers toute l’Occitanie et dans les régions d’Europe non plus. Chaque halte étant l’occasion de rencontres humaines d’une profonde richesse. Au fil du temps il accumula une documentation photographique extrêmement fournie. Son fonds avoisine aujourd’hui les 100.000 diapositives dont 13.000 sont déjà numérisées.

Parallèlement à ses voyages, il entama une activité de journaliste professionnel, collaborant, tant en français qu’en provençal, à diverses publications. Très vite il devint producteur à Radio France à Marseille puis à France 3 où il participa au magazine Vaqui. Il réalisa également quelques documentaires en occitan, notamment un fort beau sujet sur les hétéronymes de Fernando Pessoa.

Il trouva également le temps de publier quelques livres dont deux abondamment illustrés sur la transhumance qu’il fit à plusieurs reprises au départ de Roquebrune/Argens jusqu’aux hauts alpages des Alpes Maritimes ou de Haute-Provence.

À présent, le temps est venu pour André Abbe, aidé par son fils François, de mettre en ordre et valoriser l’immense fonds de documentation constamment enrichi au fil des années. Ceci tout en écoutant cette musique baroque dont il est si gourmand depuis toujours.

Daniel Bizien

Janvier 2024